• LE SEL DE LA TERRE

    LE SEL DE LA TERRE

    Le sel se répand à la surface de la terre

    Un goût magnifique rempli nos salières

    Ce sel ne semble jamais perdre cette saveur qui étreint nos cœurs

    A l’image de l’huile Tu inondes nos pensées d’un don si merveilleux

    Tu as mis devant nous des perdus affamés de ce sel

    Une voie est tracée devant nous

    Tu nous invite à y entrer et à semer cette faveur divine autour de nous

    La ronde de la Trinité s’invite dans notre être tout entier

    Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui partagent cette (...)


  • UN VENT DE FRAICHEUR

    UN VENT DE FRAÎCHEUR
    Un vent de fraîcheur souffle sur cette terre
    Une onction rafraichissante coule sur nous du haut des cieux comme un fleuve venant du Trône de Dieu
    Tel un rempart en face de nos ennemis Tu te dresses comme une forteresse inexpugnable
    Comme un ouragan Tu nous emmènes vers des contrées mystérieuses
    A travers des songes, des visions Tu nous dévoiles tes desseins parfaits
    Sagesse infinie, Sublime mystère infini, le voile levé révèle des aspects de Ta personne d’une beauté à couper (...)


  • UNE NOUVELLE SAISON Une nouvelle saison...

    UNE NOUVELLE SAISON
    Une nouvelle saison s’ouvre devant nous au son de nos louanges
    Personne ne sera au bord de la route dans cette vie si courte
    Les perdus, les parias rentreront dans ma maison
    Tous seront à l’abri sous mes ailes déployées
    Des multitudes viendront de l’orient, de l’occident assoiffés par ta Sainteté
    Une ronde d’automne disparaît, la paix de l’été apparaît
    La création s’éveille sous un soleil rempli de merveilles
    Tes enfants seront revêtus de vêtements de lumière
    Ton Esprit lève le voile (...)


  • Ma demeure

    MA DEMEURE
    Ma demeure est une maison où il fait bon vivre Le corps se repose dans mon saint abri L’Esprit voyage d’une pièce à l’autre, comme le vent un jour de printemps
    Calme, sourire, paix et joie règnent Danses et cantiques nous enveloppent du vêtement du Christ Plus de pleurs, plus de regrets, dans ma sainte demeure Les enfants chantent, les oiseaux répondent
    Pas de laisser pour compte Les diplômés, les fortunés, n’ont pas pour autant un laissez-passer L’amour, la fraternité : voilà ˝ le vrai (...)


  • Le voile

    Le voile déchiré nous montre la beauté de ton visage
    Il est doux de contempler ta face
    Derrière le voile nous sommes face à ta Majesté
    Être face à face avec Toi dans la communion : Qui y-a-t-il de plus beau ?
    Au cœur de ta Volonté : Qui y-a-t-il de plus saint ?